LADYBABY – du kawai metalcore barbu en tenue de Maid : merci le Japon

Merci à Zorglub d’avoir mis fin à mon obscurantisme en me faisant découvrir « Nippon Manju » le premier single de LADYBABY.

Derrière le coté « WTF du clip » et du clone assumé de BABYMETAL, il faut s’attarder un minimum sur le trio : Rie Kaneko (17 ans), Rei Kuromiya (14 ans) et surtout Ladybeard, le gainjin barbu en tenue de maid.

Ladybeard est un australien qui a créé son personnage de Ladybeard quand il était catcheur à Hong Kong. Mais comme il voulait faire du heavy metal, il s’est fait connaitre à la fois pour ses combats de catch et pour ses reprises métal du succès pop chinois.

Ses amis lui ont alors conseillé de tenter sa chance au Japon, qui raffole de ce genre de mix improbable, et il organise une première tournée en 2011.

Mais le déclic se fait quand sa manager, Naoko Tachibana, publie des photos de Ladybeard en pin-up sur Twitter et que ça commence à devenir populaire.
S’ensuit un premier recueil de photographie qui s’écoule à 1500 exemplaires.

Suffisant en tout cas pour attirer l’attention du patron du Clearstone, une société de production de déguisement au Japon, qui propose de monter un metal idol band avec Ladybeard dedans.

En tout cas, c’est une sacré bonne idée, parce que sans Ladybeard et le personnage vraiment délire créé derrière, LADYBABY serait passer complètement inaperçu.

Moi en tout cas, je suis complètement fan.

Un live solo de Ladybeard

Sources :
Forbes
Le channel Youtube de LADYBABY
Le channel Youtube de Ladybeard